Eboulement de montagne – VIe Siècle (est.)

Au cours du VIème siècle, les cataclysmes naturels portèrent désolation en pays romand ; et quoique l’incertitude et la légende voient de façon particulière l’éboulement du Tauredunum en 563. Il porte le nom d'un bourg qui furent détruits. Sous l’effet d’un tremblement de terre, tout un pan du Grammont, estimé à 250 millions de m3, s’effondra au levant de la plaine du Rhône et au nord dans le lac Léman. La vallée fut obstruée sur toute sa largeur et l’eau du Rhône s’accumula derrière ce barrage qui se rompit ensuite. Une vague gigantesque ou tsunami se propagea à travers tout le Léman provoquant des dégâts dans les localités riveraines, jusqu’à Genève.
Ce récit figure dans la chronique écrite en latin de  Saint Marius d'Avenches 
Explication de la carte du Lac Léman ci-dessus:
Temps de propagation de l'onde (en minutes) et hauteurs maximums du tsunami à des endroits clés au cours de la catastrophe du Tauredunum, selon une étude de 2012.
Informations du Journal « le Temps »

Tauredunum en 563

Vous apprécierez aussi