24 janvier – Indépendance vaudoise

Dans le canton de Vaud, la commémoration de la date du 24 janvier fait référence à l’année 1798. Ce 24 janvier-là, le Pays de Vaud, alors sous domination bernoise, gagne son indépendance. Mais il ne deviendra canton suisse qu’en 1803.

24 janvier indépendance vaudoise
24 janvier indépendance vaudoise

En décembre 1797, le Directoire français place le Pays de Vaud sous la protection de la France; ceci à l’instigation de Frédéric-César de la Harpe, établi à Paris.
Le 23 janvier 1798, le général Ménard invite les Vaudois à se libérer de la domination bernoise.
Ménard dépêche son aide de camp avec une sommation au général bernois établi à Yverdon: Berne doit retirer ses troupes et reconnaître l’indépendance vaudoise. Les baillis sont alors reconduits aux frontières du canton.

Un obscur incident a lieu à Thierrens le 25 janvier: les messagers essuient des coups de feu de la milice locale; deux hussards sont tués. Le prétexte est trouvé. L’armée française peut entrer dans le Pays de Vaud, puis se lance à l’assaut de Berne, qui tombe le 5 mars.

Forte de ce soutien, une assemblée de délégués des villes, réunie à Lausanne dans l’idée première d’entrer en discussion avec les Bernois, fait le pas de l’indépendance.

En 1803Les premiers pas de cette indépendance se font sous l’égide d’une république suisse de conception française. Vaud ne devint un canton dans le vrai sens du terme qu’en 1803, le 14 avril – l’autre date clé de l’histoire vaudoise.

Le canton de Vaud a son hymne: “Vaudois, un nouveau jour se lève...

Page d’histoire (extrait du “Dictionnaire historique de la Suisse”)

Vous apprécierez aussi

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *